Stampa

Le scoutisme est un mouvement de jeunesse mondial créé par Lord Robert Baden-Powell, un général britannique à la retraite, en 1907. Aujourd'hui, le scoutisme compte plus de 38 millions de membres dans 217 pays et territoires, de toutes les religions et de toutes les nationalités.
Le scoutisme est un mouvement de jeunesse reposant sur l'apprentissage de valeurs fortes, telles que la solidarité, l'entraide et le respect. [1]

Les scouts sont appelés parfois les éclaireurs.

La loi scout, écrite par Baden Powell, dit que l'éclaireur doit chercher de
* être honnête est ouvert
* respecter et écouter les autres
* être joyeux
* être généreux et prodigue avec les autres
* résister aux adversités avec confiance
* être capable de faire des choix et de prendre des responsabilités
* aimer et protéger la nature
* "le grand protège le petit, le fort protège le faible"

L'expression de la loi scoute plus connue par le grand public est la bonne action quotidienne. Si on analyse la loi scoute, elle contienne ce que toutes les
religions modernes ont au centre des enseignements: "aime le proche comme toi-même".
Donc le scoutisme est plus d'un mouvement, il est aussi un philosophie de vie qui encourage l'activisme pour améliorer la société et qui met les intérêts collectifs avant aux intérêts individuels.

La Promesse est l'engagement solennel que prend, au cours d'une cérémonie, le ou la jeune pour marquer son adhésion à la loi et aux valeurs du scoutisme. Elle fait partie des constantes de toutes les branches du scoutisme. Seule la forme change d'un mouvement à l'autre. Dans bien des associations la promesse contient une référence à Dieu. « Soyez toujours fidèles à votre Promesse scoute même quand vous aurez cessé d'être un enfant - et que Dieu vous aide à y parvenir ! » sont les derniers mots de la lettre d'adieu que Baden-Powell adresse à l'ensemble des éclaireurs. [1]

Des fois les scouts sont vus comme une association paramilitaire, bien que Baden-Powell était un militaire proféssioniste. En réalité, c'est vrai que la discipline est part des enseignements scouts, mais les autres piliers des enseignment scout sont stimulér l'imagination, la joie de vivre, la responsabilité individuelle et sociale envers les autres et le respect pour la nature. Quand la télé nous montre le dernier bombardement d'une cité qui notablement touche les civiles et surtout les individus plus faibles de la société comme les enfants et les anciens, on voit bien que les résultats des actions militaires sont très très loin des principes scouts. Les scouts veulent construire pas détruire!

On a maintenant beaucoup parlé de la théorie scoute, mais c'est dans la pratique que la puissance du mouvement se manifeste. Dans le credo populaire, le scout
sait surtout survivre dans la forêt. En fait, le but du scoutisme est apprendre aux jeunes à survivre dans la vie qu'on peut voir comme la métaphore d'une forêt.

Pendant les activités, normalement un après-midi par semaine, les scouts apprennent à:
* allumer et éteindre le feu correctement
* monter une tente ou créer un abri avec le bois
* communiquer avec le morse par des signaux de lumière
* reconnaitre les arbres, les plantes et les animaux
* s'orienter sur le terrain avec les étoiles, la boussole et la carte du territoire
* faire du théâtre, chanter (*)
* cuisiner quelque chose de simple
* construire avec le bois, le marteau, les clous et les vis
* faire les noeuds
* apprendre les premiers secours aux blessés
* lire et comprendre des livres de technique scout

Ils sont organisés en patrouilles de 5-7 jeunes et chaque après-midi est organisé comme une compétition entre les patrouilles.

Le théâtre est très important: pendant des petits spectacles qui durent non plus de 10 minutes et complètement crées par la patrouille. Les jeunes apprennent à jouer un autre rôle que soi-même: ils doivent penser et agir comme quelqu'un d'autre, s'identifier à quelqun, donc, une qualité qui les adira pendant toute la vie à suivre. Parmi les autres exercices, les éclaireurs apprennent à apprendre: fasse d'un problème inconnu, ils développent eux-mêmes une nouvelle stratégie pour le résoudre, sans aide externe par autres acteurs. Celle-ci est la qualité plus importante: chaque société rencontre toujours des nouveaux problèmes qui personne n'ont encore ni rencontre, ni résolu. En plus, si en demande l'aide de quelqu'un d'autre, on n'est jamais sur si l'aide cache des mauvaises surprises! Je pense ici à la révolution verte, qui a porté les tracteurs et des moyens mécanicien mais aussi des semences génétiquement modifiées qui on peut planter seulement une fois parceque les fruits ne contiennent plus les graines.

Une fois formés, les jeunes scouts qui grandissent et qui ne sont plus actifs chaque jour dans le mouvement, ils retiennent quand même les qualités éxpliqués avant et qui les aident et qui aident la société entière.

En fait, c'est difficile quantifier l'effet du mouvement scout sur la sociéte. Peut-être, la meilleure preuve que la méthode scout fonctionne et regarder à des personnes notables qui ont été éclaireurs dans leur jeunesse. Par exemple, Neil Armstrong, le premier homme sur la Lune, était un scout et a été choisi pour la mission en qualité de meilleur pilote de l'aviation américaine. Il était capable de poser n'importe quel avion et il a dû poser le module d'allnage sur la Lune manuellement car l'ordinateur du module montrait une erreur.

Bill Gates, le fondateur de Microsoft, l'entreprise plus grand d'informatique au monde, et pour longtemps personne plus riche au monde était aussi un éclaireur. Il est maintenant avec sa femme à la tête de la fondation Melinda & Bill Gates, une association philanthropique très puissante, qui a comme but d'aider l'autre.

Il faut maintenant se poser la question, pourquoi le mouvement scout est peu présent dans l'Afrique, la terre où Baden Powell a appris la plus parte de techniques scouts par les populations africaines? Le réason est probablement à chercher entre les intérêts de ceux qui exploitent les ressources naturelles de l'Afrique et qui détiennent le pouvouir économique: ils ne veulent pas que l'éducation et l'information se développent en Afrique.
Leur stratégie est simple: si le chaos règne, c'est beacoup plus facile d'accéder au ressources minerais. Donc ils ont toujours pressé les gouvernaments des pays africains d'éviter bien a introduire le scoutisme!

L'africain doit être conscient que le mouvement scout pourrait être une des meilleures réponses aux problèmes de l'Afrique d'ajourdhui. En plus, le gouvernement n'est pas nécessaire pour organiser de petits groupes de scouts.

* "Ingoyama, il est un lion" est la chanson preférée par Baden Powell. Il l'a appris par une peuplade Zoulu.

Miciu, HB9TVM